11 mars 2005

Je suis un salaud pathétique.

  Une crevure égoïste, qui ne recherche que la satisfaction minable d’avoir un ego aromatisé à la fraise. Un minable paumé qui abuse de la détresse d’un monde qui s’enferme dans la solitude comme dans une tour d’ivoire. Un profiteur sans remord de la seule alternative usée de nos jours au repli communautaire : l’individualisme connecté au Tout (concomitant au Rien, comme l’explique si bien un philosophe dont j’ai non seulement oublié le nom, mais aussi l’existence. Ou alors, il était allemand). <?xml:namespace prefix... [Lire la suite]
Posté par ledamien à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2005

Le jour le plus "Et merde..."

Petit souvenir d'un certain mois de novembre. Il ne faisait pas très beau. Ma dulcinée ne parlait pas trop, un brin renfermée dans un mutisme boudeur qui lui est particulier. Le genre de moue qu'on croie que c'est pour de rire, mais on ferait mieux de ne pas. Moi, j'avais un goût de tabac dans ma bouche sèche, et les yeux vrillés. Typique d'une nuit passée devant la télé. Mauvais plan. La dernière fois que j'avais fait ça, c'était pour regarder la saison trois entière de "24". Avec en sus la paranoïa qui me fit me poser la question... [Lire la suite]
06 mars 2005

Ceci n'est pas un film sur Tonton

(Et ce titre n'est pas inspiré de Magritte...) Hé bien voilà, je suis allé le voir, et franchement, je vois pas pourquoi on en a fait tout un foin médiatique (ça devait être les moissons...). "Le promeneur du champ de mars", donc, n'est pas un film sur Mitterand. Parce que, d'abord, on ne l'appelle jamais ni par son nom, ni par son prénom, dans le film. Les seuls réglements de comptes qu'il fait concernent les "Rocardiens, les Jospiniens" qui veulent le renier, et son désintérêt pour la campagne socialiste de 1995. Pas de grandes... [Lire la suite]
Posté par ledamien à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]